La pensée du jour #17

« Un prince avisé subjugue sans combat, vainc sans donner ses troupes, investit les places sans mettre en action machines de guerre et béliers. […] Non, la méthode consistant à vaincre par la force des armes ne saurait en aucun cas être un modèle. Car quelque nombreuses que puissent être les armées, se composassent-elles de centaines de milliers, voire de millions d’hommes, elles sont anéanties par un monarque sage dans le palais des délibérations, avant même l’engagement.[…]
Et pourquoi donc une telle supériorité ? Parce que le repos et l’ordre, principe de toute domination [ndlb : à prendre dans le sens de maîtrise dans le cadre de mon analyse], sont chez moi, tandis que la fatigue et le désordre, source d’asservissement et de décadence, sont chez l’autre. »

Sun Tzu, L’art de la guerre – traduit du chinois et commenté par Jean Lévi, éd. Librairie Arthème Fayard, coll. Pluriel, juin 2011, p. 134-135

Lire la suite