La pensée du jour #31

« L’homme fuit devant la vérité. Or connaître le vrai, c’est là la vocation de l’homme. Ainsi, l’homme recule devant sa vocation propre. Il se réfugie dans le manque de foi, de confiance […]. Il s’établit dans le désespoir de connaître ; mais c’est pour éviter de rencontrer le divin, se dérober à la connaissance qu’en tant qu’homme il peut en avoir […]. Il ne pourrait connaître que s’il croyait en la […] capacité de l’homme d’atteindre [la vérité] ; mais, inversement, s’il n’y croit pas, c’est par peur de l’atteindre ou pour ne pas l’atteindre. Serait-ce qu’il la connaît déjà au fond de lui-même ? […]

Lire la suite