Poème - été - Caroline Dewaele - cAro igano

Aux premières lueurs de l’été

Aux premières lueurs de l’été,
Par les Muses inspiré,
L’artiste révèle le vrai.
Oh, pas l’absolu, pas son entier,
Mais la part qu’il aura su capter
Et que de ses forces transcendées,
De ses doutes dépassés,
De ses peurs raisonnées,
De ses joies exaltées,
De sa folie assumée,
Belle et douce folie d’aimer,
Il a peint, écrit, sculpté,
Dans la matière imprimé,
Dans les esprits semé,
Ce germe de Vérité,
Cette étincelle de Liberté,
Afin que se révèle la Beauté
Par l’Amour inspirée.

par Caroline Dewaele
le 21 juin 2017

Photo : Fleurs de Coeur de Marie.
© WerbeFabrik – pixabay, CC0 Public Domain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s