Méditation, ma définition

Il existe beaucoup de façon de méditer, différentes méthodes et exercices. Il y a aussi plusieurs définitions, autant qu’il y a de personne qui la pratique !

Lorsque enfin je me calme,
Lorsque enfin je m’écoute,
Mon esprit est envahi de questions.

Mais je ne peux y répondre, les questions et les réponses se croisent, s’entrechoquent, s’amalgament.
J’ai tellement de choses auxquelles penser que je n’arrive pas à me concentrer.

Car c’est bien là la clé. La concentration est la clé.
Le calme est la clé.

Et si je parviens à me relaxer, en me concentrant sur ma présence, sur une musique douce, sur ma respiration,
Alors, le calme se crée.

Et dans ce calme, neutre, je peux réellement penser.
Penser activement, en conscience, libérée de mes préoccupations matérielles et quotidiennes.
Libérée du trop plein de ces émotions qui me submergeaient.

Et là, quand je pense et trouve la réponse au pourquoi de ces questions,
Au pourquoi profond, à la cause originelle, et non à une cause superficielle ou matérielle,
Tout paraît évident.
Et même si la réponse au comment n’est pas toujours immédiate,
Elle finit toujours par arriver, naturellement.

Voilà ma définition de la méditation.

Cet état n’est pas des plus simples à atteindre,
Certaines personnes devront s’exercer longtemps avant d’y parvenir,
Rares sont celles qui y parviennent du premier coup.
Mais qu’on y arrive facilement ou non, la persévérance est la meilleure des alliées
Car au plus nous le pratiquons, au plus cet état devient naturel, et au plus haut nous pouvons nous élever pour voir la nature des choses.

Le plus simple et le plus sûr moyen d’y parvenir est, au départ,
D’être guidé par une personne de confiance,
Méditant avéré, physiquement ou sur CD,
Qui vous aidera à rester concentré
Car il est aisé de se perdre dans ses pensées.

Développer la concentration dans la vie quotidienne est également très utile
Par des exercices comme, par exemple,
De se concentrer sur un objet et ne penser qu’à lui durant un laps de temps donné,
Sans laisser son esprit vagabonder.

Car le plus important est d’activer sa pensée,
De la vivre et non de la regarder passer
Et ne pas confondre maîtrise et rejet
Détachement et indifférence,
Masque et véritable identité.

La méditation ne doit pas nous permettre de ne plus penser
Ni de nous oublier ou nous fondre dans une fausse félicité
Au contraire, elle doit nous aider à prendre conscience.

Voilà ma définition.

Inspiration : Livret n°302 La Méditation de Omraam Mikhaël Aïvanhov – éditions Prosveta

Photo : © geralt, Pixabay, Licence CC0 Public Domain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s