La pensée du jour #29

« Toutes les religions soulignent la nécessité de la conduite éthique, et elles offrent aussi la possibilité d’atteindre des états de félicité, que ce soit par la prière, par les rituels, par le jeûne et autres ascèses, ou par diverses formes de méditation.[…] Une telle concentration, même non développée jusqu’au niveau des états d’absorption, est très utile. Elle calme l’esprit en détournant l’attention des situations où on réagirait sinon avec désir ou aversion.[…] Cependant, le calme ainsi atteint n’est pas la vraie libération.[…]


Tant que le conditionnement subsiste dans l’esprit, nous ne pouvons être en sécurité ou en paix […] Pour éliminer les racines, nous avons besoin […] de pénétrer jusqu’au fin fond de l’esprit, afin de traiter les impuretés là où elles naissent […] : la discipline de la sagesse […] aussi nommée […] le « développement de la pensée pénétrante » de notre propre nature – la vision pénétrante qui permet de reconnaître et d’éliminer les causes de la souffrance. »

« En concentrant l’esprit, nous le calmons encore davantage tout en l’affinant en un instrument efficace pour entreprendre le travail d’introspection. Mais développer la sagesse est le seul moyen de pouvoir pénétrer dans la réalité intérieure et de nous libérer de toute ignorance […] »

William Hart, L’art de vivre – Méditation Vipassanà enseignée par S.N. Goenka, éd. Points, coll. Sagesses, sept. 1997, p. 125-129


Une longue citation pour développer la « La pensée du jour » en elle-même, qui montre les étapes d’un cycle vertueux qui commence par le développement de l’éthique et de la concentration pour développer son discernement et comprendre en profondeur ses émotions et leurs causes, les schémas que la situation éveillent, et la sagesse qui se cache derrière tout cela… qui permet de calmer l’esprit et développer la concentration, etc. etc. Au fur et à mesure, nous parvenons à développer une appréciation juste des évènements, sans victimisation ni dénigrement, assez proches de nos émotions pour les voir et les comprendre, assez détachés pour ne pas s’y noyer et être capable de les transformer pour les utiliser à notre convenance, sans les déverser sur quiconque ni les refouler.

Et vous, qu’en comprenez-vous?

2 réflexions sur “La pensée du jour #29

    • allosophia dit :

      Merci beaucoup Elisabeth!
      C’est également toujours un plaisir de venir sur ton blog, découvrir les pensées de tous ces chercheurs de sagesse, d’horizons si différentes mais poussés par la même quête

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s