La pensée du jour #7

« Un grand nombre d’anomalies [stress, maladies…] qui apparaissent aujourd’hui chez les Occidentaux viennent […] de ce qu’ils ont rompus l’équilibre, c’est à dire qu’au lieu de placer […] le centre de la vie au centre justement, ils le placent dans le cerveau qui est la périphérie de l’être humain. Alors trop de réflexion, trop de soucis, trop d’activité cérébrale, et l’homme est déséquilibré. […] S’ils savaient se concentrer sur le centre Hara [situé environ 4cm sous le nombril, est le centre de la vie, de l’équilibre pour les sages zen] et le développer, quelles que soient les dépenses d’énergie nerveuse, ils ne se sentiraient jamais épuisés. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov, Centres et corps subtils, p.90-91, éd. Prosveta, Coll. Izvor, 1985, tirage août 2011.

Replacer l’équilibre au centre? Ne serait-ce pas tout simplement fonder notre vie et notre société sur l’équilibre?

Si nous déplaçons cette situation dans le cadre d’une société, cela signifierait qu’une société basée sur l’équilibre, sur la vie, pourrait supporter sans s’épuiser des crises, contrairement à notre société basée sur l’intellect pur et l’économie froide et objective, qui menace constamment d’imploser?

2 réflexions sur “La pensée du jour #7

  1. Polina dit :

    De tous temps les Hommes (je déteste cette tournure, mais tant pis ça résume bien l’idée) ont cherché et changé de modèle socio-économique, se rapprochant de plus en plus qu’un juste équilibre. S’il est difficile de qualifier le modèle actuel d’équilibré, au vu des crises financières et écologiques que l’on connait, humainement le progrès est bien là. Preuve en est, on est à l’aube d’une nouvelle transition et, je l’espère, d’un autre monde et d’un autre modèle !

    J'aime

    • allosophia dit :

      Je suis occupée sur un post au sujet de cette recherche d’équilibre justement.
      Effectivement, nous ne pouvons nier une évolution : un progrès, je le pense aussi dans certains domaines. Dans d’autres, une stagnation inquiétante, sous une image paraissant peut-être plus « acceptable » mais néanmoins identique dans ses motivations (recherche de pouvoir, de domination d’une minorité « forte » sur une majorité qu’on écrase). Heureusement, ce vernis craque, et un nouveau modèle se prépare.
      La question est : sera-t-il vraiment meilleur ou le paraîtra-t-il seulement?
      Est-ce que cela peut vraiment changer si nous laissons le soin de définir ce nouveau modèle à ceux-là même qui ont, par leur comportement irresponsable, provoqué la crise actuelle? (question ouverte qui ne se veut pas partisane ;))

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s